Sleeve Gastrectomie : L’intervention qui a changé ma vie

La Sleeve Gastrectomie de Jean Francis – Rhône – Juin 2016

Ancien sportif assidu, la vie et ses aléas m’ont amenés en mai 2015 au poids de 133 kg. Des problèmes que je n’avais jamais connus avant surgissent : J’ai un début de diabète, des essoufflements au moindre effort, des ronflements importants, des apnées du sommeil, mal au dos,  etc… Je ne suis plus moi-même.

Je décide alors de me prendre en main, d’AGIR pour ma santé, et commence à réfléchir à la chirurgie bariatrique. Après une visite sur le site d’une clinique proche de chez moi, je décide de consulter un chirurgien. Pourquoi l’ai-je choisi ?

Cela vous paraîtra étrange, mais j’ai ressenti en voyant sa photo un bon feeling, et j’ai eu le sentiment d’un homme à l’écoute de ses patients.

Mon IMC est à 42… Je suis en obésité morbide…

Le début du bilan pré-opératoire.

Malgré mon âge (65 ans) le chirurgien me propose de suivre le protocole afin d’envisager une opération de l’estomac. Et en fonction d’un premier questionnaire sur mes habitudes alimentaires, Je suis un gros mangeur, Il me conseille une Sleeve Gastrectomie (ablation d’une partie de l’estomac), mais me précise que je vais devoir suivre pendant au moins 6 mois un long parcours de soins et de bilans.

D’abord un régime basé sur l’équilibre alimentaire (qui me fera perdre 10 kg) puis une hospitalisation de 3 jours (début septembre) afin de passer toute une batterie de tests avec consultations auprès de spécialistes (cardiologue, pneumologue, psychologue, nutritionniste, coach sportif etc…) puis à l’issue de ces 3 jours une commission pluridisciplinaire se réunit et ma « candidature » est acceptée (parmi mon groupe une sera refusée).

Le dossier est soumis à la CPAM puis à ma Mutuelle qui prendront en charge à 100 %.

Après une dernière consultation avec mon chirurgien, l’intervention est fixée au 3 novembre 2015…

Le jour j. Bloc opératoire pour ma Sleeve Gastrectomie.

L’opération se passe très bien et les jours qui suivent me font comprendre pourquoi j’ai consulté tous ces médecins. Les suites ne sont pas forcément joyeuses, et il faut avoir été préparé.

En effet, pendant les 5 jours d’hospitalisation, entre la nourriture liquide, les quelques douleurs dues aux agrafes, le drain posé en haut de l’estomac pour prévenir tout risque de complications, ce n’est pas facile…

Le retour à la maison.

Puis, retour à la maison. La perte de poids devient très vite spectaculaire : 4 kg la 1ère sleeve gastrectomiesemaine, 14 kg le 1er mois, 20 kg au bout de 3 mois. Je descends sous la barre des 100 kg le 23 février 2016, soit 16 semaines après l’opération. Je n’en reviens pas. Je commence à retrouver doucement mon corps d’avant…

Mais après une Sleeve Gastrique, tout n’est pas rose.  Mes principales difficultés résident dans l’acceptation psychologique au fait que je vais devoir, à vie, manger moins. Moi qui était un gros mangeur, me voilà confronté à des portions de « bébé » que je ne peux même pas finir….

Un autre changement profond sur le plan alimentaire, qu’il faut « encaisser », est que les goûts et les envies changent. Beaucoup d’aliments que l’on adoraient ne passent plus alors que d’autres que l’on n’aimaient pas sont les bienvenus. C’est parfois difficile…
J’ai également eu de nouvelles sensations que je ne connaissais pas. Fatigue, irritabilité, frilosité,…

Pour essayer de comprendre ces changements, j’ai ressenti le besoin d’aller voir une nutritionniste qui m’a beaucoup aidé. Elle m’a expliqué qu’avec la très forte diminution de mes portions alimentaires, mon corps devait avoir des carences qui causaient ses désagréments et m’a conseillé de prendre des compléments alimentaires spécifiques après chirurgie de l’obésité.

Il y a eu aussi l’impression qu’après l’opération, on est un peu « lâché dans la nature ». Même si la Clinique nous répète que l’on peut venir les voir quand on veut, on a souvent l’impression d’être seul face à nous même. Notre entourage est alors super important, et j’en profite pour remercier ma femme qui m’a beaucoup soutenu dans les moments difficiles. L’entourage doit, je pense être très présent à nos côtés pendant cette période de bouleversements…

Ma nouvelle vie avec ma Sleeve Gastrectomie.

Mais aujourd’hui, 7 mois après mon intervention, je pèse 90 kg soit 43 kg de moins qu’en mai 2015. J’ai un IMC à 28 !!!

Je n’ai plus de diabète, je respire mieux, je ne ronfle plus, je recommence à faire du sport, je vis au même rythme que mon entourage, bref, ma vie a complètement changé… j’ai même parfois l’impression de commencer une nouvelle vie… à 65 ans… C’est une sensation incroyable…

Nous ne sommes pas des médecins, et tous ces conseils nutritionnels sont donnés à titre indicatif. En cas de questions ou de problèmes, consultez votre médecin.
Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’une alimentation variée, équilibrée, d’un mode de vie sain et tenus hors de portée des enfants. Les personnes sous contrôle médical, les femmes enceintes ou allaitant doivent demander conseil à leur médecin avant de prendre un complément alimentaire. Il est conseillé de respecter la dose journalière indiquée.
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière.
http://www.mangerbouger.fr/